CR Formation ADIE CréaJeunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CR Formation ADIE CréaJeunes

Message par Tristan le Mer 7 Juin - 12:59

Un post spécial formation ADIE CréaJeunes pour vous faire des retours (et inversement) sur l'incubateur auquel nous avons été pris jusqu'au 20 juillet. J'essaierai de vous livrer, au mieux, un état d'avancement de notre projet ainsi que des documents.


Côté promo :

Nous sommes la promo 94. Il y a huit porteurs et porteuses de projet pour sept projets. La benjamine de la promo & 24 ans, on monte ensuite directement à 28 ans et le senior a 31 ans. Panel de projets assez large : Institut de beauté, ballades botaniques, entreprise d'architecture, wedding planning, agence de sophrologie et business portant sur le DO IT YOURSELF. Nous sommes donc très majoritairement dans l'immatériel au niveau de l'offre, une gageur intéressante pour l'ADIE.

Notre maitre de promo se nomme Joël Mouven. Il a roulé sa bosse dans pas mal d'industries et de secteurs différents, principalement dans l'agroalimentaire. Il nous accompagnera durant toute la première phase de la formation.

Nous avons rencontrés la promo 93, qui est actuellement sur la dernière phase, financière.

Ce que nous propose l'ADIE, c'est bien sûr une formation, mais aussi un accès au micro crédit avec deux prêts à 6 000 euros (dont un à taux zéro), des assurances pour le projet et surtout : un réseau. Réseau que l'on peut d'ores et déjà exploité puisqu'ils nous ont proposés de nous mettre en lien avec les fondateurs d'un espace de co-working à Saint Denis, qui sont eux aussi passé par l'ADIE.


Côté planning :

Du jeudi 1er juin au lundi 26 juin, nous sommes dans la phase de définition de l'offre proposée par notre projet. Quels clients ? Quel Marché ? Quel modèle économique ? Cette phase sera sanctionnée par un jury commercial le lundi 26 juin.

Du lundi 26 juin au Mardi 11 juillet, nous entrerons dans la phase financière du projet, celle du chiffrage du projet : budget prévisionnel, ateliers financiers, statuts juridiques, assurances et financements. Cette phase sera sanctionnée par un jury financier le mardi 11 juillet.

Enfin du mercredi 12 juillet jusqu'au mercredi 19 juillet, nous serons dans la phase de finalisation du projet. Cette phase sera sera sanctionnée par un jury final le mardi 18 juillet, puis suivit d'un bilan et d'un plan d'actions.

------

Phase de définition de l'offre

Nous avons commencé à travailler sur les composantes de l'entreprise, la définition de l'offre et le Business Model Canvas. Une phase démarrée par une séance d'autoévaluation, sans complaisance.

Définir notre offre :

Qu'est-ce que nous proposons à la vente à nos clients ? Quels produits ou services proposés ? La différenciation par rapport à la concurrence ? Le schéma de pensée qui s'en découle est le suivant : Quel produit/service pour quel client ? Dans quel but et pour quels bénéfices ?

Notre offre c'est de l'information citoyenne, engagée, dans les luttes sociales. C'est également la vente de Know how (oui, vous allez bouffer du jargon), du savoir-faire, que nous proposerons à travers les formations d'ateliers radio. Enfin c'est le bar : un lieu où nous vendrons des produits (boissons et restauration), et où nous montrerons la mise en action du média, notamment à travers le plateau radio et les émissions qui s'y dérouleront.

Pourquoi bien définir notre offre ?

Parce que penser trouver une offre couvrant tous les souhaits d'une très vaste clientèle relève de l'erreur.
- Nous devons déterminer une offre précise pour élaborer le profil de nos clients potentiels. L'objectif étant de ne pas se disperser.
- Nous devons communiquer sur nos services de manière précise, à travers les bons canaux afin de toucher les bons prospects (clients potentiels) au moindre cout.
- Maitriser notre offre et montrer qu'on a une bonne connaissance de nos services.
- Sélectionner nos investissements... pour optimiser nos ressources financières.

Enfin il y a la concurrence. Nous avons trois types de concurrence : sur le plan des médias (par ex Bastamag), sur le plan du bar (ex le Melotron) et enfin du côté des formations (par ex Radio Campus Paris ou L'Oeil à l'Écoute).

Nous devons nous différencier au niveau de l'expertise ou du relationnel. Au niveau de la communication et du service après-vente. Et bien sûr dans les caractéristique de nos produits/services.

Heureusement, aucun de nos concurrents, sur les trois types de concurrence, ne propose la même offre que nous. On arrive toujours à s'en distinguer à travers différents leviers. Mais il faut faire gaffe à ce que la raison n'en soit pas parce que c'est trop difficile techniquement ou économiquement. S'il n'y a pas de marché déjà existant, c'est soit qu'on est très bon, soit qu'il n'y en a pas parce qu'il y a une bonne raison (et il faut la trouver).

Comment allons-nous construire notre offre ? En répondant à ces questions :

Quel produit/service proposer. A quel besoin allons-nous répondre pour nos clients ? Avons-nous les capacités humaines et financières pour les mettre en oeuvre et si oui, dans quel ordre et quel timing ?

Définir la cible :

A vue de nez, j'ai essayé de remplir un profil type de clients potentiels. Mais nous ne pourrons répondre précisément à cette question qu'au moment de l'étude de marché.

Comment on identifie la cible ? C'est simple.. Âge, sexe, revenus, habitudes d'achat, localisation, comportements, attentes, besoins...
Pour bien les cerner, il faudra répondre à ces questions : Où les trouver ? Qu'est-ce qui les intéresse ? Comment les contacter ? Quelles sont leurs attentes, leurs habitudes et leurs moteurs d'achat ?

Bien sûr, parce que nous avons des offres différenciées (information, restauration, formations), nous allons faire face à une segmentation du marché... et donc à des positionnements et à des prospects différents.

Notre profil type pour l'information et le bar :
17 ans et +, homme et femme, consommateurs d'information, connectés, engagés et curieux, actifs et séniors. Plutôt étudiants et CSP + (avec un pouvoir d'achat permettant de dépenser entre 10 et 30 euros en moyenne par semaine dans des bars. Soit environ 66% des 18-30 ans parisiens). Notre public sera local, selon l'implantation vers laquelle on se dirige actuellement : nord-est parisien et 93.

Notre profil type pour les formations :
Public scolaire, entreprises de - de 30 salariés et associatifs et particuliers.


------

Comment les contacter ?

- Réseaux sociaux (partages de contenus via d'autres médias partenaires ou non / animation de la page facebook et twitter) et agendas participatifs et militants.

- Événements radio avec des médias partenaires, type Alter-Soirée, qui nous permettent de toucher les publics d'autres médias, mais aussi sur les places, dans les festivals ou les événements organisés par des acteurs commerciaux ou associatifs (festival ou fête de quartier par exemple).

- Modes de com' traditionnels types flyer dans les lieux engagés (bars, manifs) et newletter, bases de données des adhérents.

- Réseau à travers des rencontres et la présence sur des débats, festivals (type Longueur d'Ondes)

------

SONCAS :

ce sont les différents moteurs de décision d'achat, Sécurité, Orgueil ou Ego, Nouveauté, Confort, Argent et Sympathie. Six leviers que nous allons utilisé et que nous devons définir (là encore, il y a plusieurs offres).

Information :

Bar :

Formations :

------

Concernant le Jury du 26 juin, nous serons deux ou trois à passer devant celui-ci (composé d'entrepreneurs, avocats et financiers).
20 minutes pour expliquer pourquoi ce projet va réussir, puis 25 minutes d'échanges avec le jury. On peut d'ores et déjà reprendre certaines éléments de la présentation à Média Maker et les modifier en prenant en compte qu'on aura plus de temps. Je vais également préparer un power point.

Tristan

Messages : 43
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: CR Formation ADIE CréaJeunes

Message par Tristan le Jeu 15 Juin - 23:50

Etude de marché Projet Café Radio

Voici le questionnaire :


1) Quel canal utilisez-vous pour recevoir l'information ?
o La radio.
o La télévision.
o Internet.
o Presse écrite.
o Réseaux Sociaux.
o Autres ? Lesquels ?


2) Etes-vous satisfait par l'offre des médias aujourd'hui ?
o Un peu satisfait.
o Satisfait.
o Complètement satisfait.
o Pas vraiment satisfait.
o Pas du tout satisfait. Pourquoi ?

3) Qu'est-ce qui vous plairait pour améliorer l'offre ?
o Des chroniques engagées.
o L'intervention de chercheurs.
o Des choix éditoriaux plus engagés.
o Plus de reportages.
o Des formats innovants.
o Plus d'interactivité avec les journalistes.
o Autres ? Lesquels ?



4) Est-ce que vous aimeriez assister ou participer à une émission radio ?
o Oui tout à fait.
o Oui pourquoi pas.
o Non, en aucun cas. Pourquoi ?



5) Ça vous intéresserait de voir en direct comme se crée et se traite l'information ?
o Oui tout à fait.
o Oui pourquoi pas.
o Non, en aucun cas. Pourquoi ?



6) Si vous participiez à une émission radio, dans lesquels de ces lieux préféreriez-vous aller ?
o Dans une station radio déjà connue.
o Dans un lieu convivial type bar ou café associatif
o En plein air.
o Via un live sur internet.
o Autres. Lesquels ?



7) Vous arrive-t-il de sortir dans des bars ? Si oui, à quelle fréquence ?
o Entre une et deux fois par semaine.
o Entre une et deux fois par mois.
o Entre trois et quatre fois par mois.
o Plutôt le week-end.

8 ) Quel type d'établissement fréquentez-vous ?
o Des bars qui paient pas de mine et qui sont pas chers.
o Des bars qui propose des produits locaux et/ou issus du commerce équitable.
o Des bars qui proposent des soirées à thèmes.

9) Si un café associatif proposant la création d'émissions radios vous était proposé dans votre quartier, seriez-vous intéressé pour le découvrir ?
o Oui, totalement.
o Pourquoi pas, mais j'aimerai en savoir plus avant.
o Non, pas vraiment.

10) Si ce bar associatif proposait des émissions radios engagées dans les luttes sociales, seriez-vous intéressé pour y participer ?
o Oui, tout à fait.
o Oui, pourquoi pas.
o Non, pas du tout. Pourquoi ?



11) Quel budget dépenseriez-vous pour une soirée tapas/boissons/émission de radio ?

12) Si ce projet vous intéresse, pouvez-vous nous donner votre adresse mail pour vous faire connaitre la suite du projet ?



En plus des questions ! (!) Très important : définissez la cible. Il nous faut un maximum d'infos sur la personne interrogée !

Cible : Age, profession, zone d’habitation.

Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous?
o 17-25 ans.
o 26-35 ans.
o 36-45 ans.
o 46-55 ans.
o 56-65 ans.
o Plus de 65 ans.

Quel est votre code postal de résidence?
Quelle est votre situation actuelle?
o    En activité professionnelle
o    Retraité-e
o    Chomeur-se
o    Au foyer
o    Collégien-ne
o    Lycéen-ne
o    Etudiant-e
o    N'a jamais travaillé
o    Autre :

2. Quelle est votre profession?

3. Pour les personnes retraitées ou au chômage, merci d'indiquer votre dernier poste précédent votre situation actuelle.

Précision très importante : si la personne interrogée est réceptive ou non au projet, précisez-le sur le questionnaire ! En bas de page ! ADHÉSION + / - vous entourez le "+" ou le "-" et vous ajoutez les commentaires, les remarques et les suggestions de la personne.

------

Le formulaire en ligne sera dispo dès demain. A envoyer sur les communautés de Radio Parleur et Gazette Debout.

Tristan

Messages : 43
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum